Crise du coronavirus : les familles et les personnes seules en situation de détresse aiguë ont besoin de notre aide

La situation est dramatique. La crise du coronavirus n’est pas seulement lourde de conséquences sur le plan sanitaire et économique. Elle précipite aussi de nombreuses personnes, qui vivaient déjà auparavant juste au niveau du minimum vital, dans une situation de grande détresse. Par son aide, Caritas peut soutenir ces personnes rapidement et sans lourdeurs administratives. 

 

En situation de crise, les membres les plus faibles d'une société sont les plus vulnérables. C'est aussi le cas actuellement dans la crise du coronavirus, comme le montrent clairement les nombreuses demandes d'aide que nous recevons.

Les besoins des personnes en détresse sont nombreux : des pères et des mères de famille, des personnes seules craignent de perdre leur travail, parce qu’ils ont été renvoyés à la maison. Sans emploi fixe, ils se retrouvent immédiatement en difficulté financière. Et ils viennent à nous avec leur facture de médecin qu’ils n’arrivent pas à payer. Beaucoup de familles ont besoin d'une aide supplémentaire, parce qu'elles prennent en charge des patients atteints du coronavirus ou des personnes âgées. 

Les personnes qui vivent de telles situations sont en grand danger. « De même que les petites entreprises rencontrent des problèmes de liquidités, de nombreuses familles menacées par la pauvreté n'ont pas non plus l'argent nécessaire pour payer leurs factures à la fin du mois », constate Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse. « Il n’y a pas pour elles de crédit garanti par le Département fédéral des finances. Les familles et les personnes seules ayant de petits revenus et des revenus complémentaires sont en crise en très peu de temps. Les plus pauvres sont durement touchés. »

 

Avec votre don, vous exprimez votre solidarité

C'est pourquoi Caritas s'engage énergiquement aussi, et surtout en temps de crise, pour aider les plus pauvres et les familles en situation de précarité. En collaboration avec les Caritas régionales et avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, elle fournit rapidement et sans lourdeurs administratives une aide de transition unique, par exemple pour payer une facture urgente. Elle distribue également des bons d'achat pour les Épiceries Caritas et d'autres magasins. L'aide est fournie à titre subsidiaire. Les services sociaux des Caritas régionales soutiennent les personnes concernées en leur fournissant des conseils, en les informant des autres offres et en les orientant vers les services compétents. 

Pour que nous puissions aider ces groupes de population, qui vivaient déjà juste au niveau du minimum vital avant le coronavirus, nous sommes tributaires de votre soutien. Par votre don, vous exprimez votre solidarité et votre compassion envers les personnes que la crise du coronavirus plonge dans une profonde détresse. Vous vous engagez en faveur de la cohésion sociale et vous émettez un signal d’espoir impérativement nécessaire en ces temps difficiles.

 

Votre don

 

Appel : des paiements directs pour les plus vulnérables

Caritas ne peut répondre qu’à une partie de la détresse actuelle. Nous devons maintenant nous adresser au Conseil fédéral et au Parlement. Le paquet de mesures du Conseil fédéral pour atténuer les effets de la crise du coronavirus n’atteint pas suffisamment les personnes à faible revenu.

Les personnes en situation de pauvreté et les classes moyennes ont besoin d'un soutien ciblé dans la crise du coronavirus! Soutenez nos quatre revendications et signez notre appel.

 

Signer l'appel

 

Information pour les personnes qui cherchent de l'aide

Cette collecte est destinée aux personnes qui vivaient déjà au seuil du minimum vital avant la crise du coronavirus et qui se trouvent dans une situation d’urgence avec cette crise.

Ce sont les Caritas régionales qui, sur votre demande, vont déterminer si nous pouvons vous soutenir ou non. Nous vous prions donc de vous adresser à la Caritas de votre région. Veuillez joindre un justificatif (p. ex. CarteCulture, carte Épiceries Caritas, recours à l’aide sociale) à votre demande. En fonction de la situation, nous vous demanderons de nous envoyer d'autres documents.

Si vous ne connaissiez pas une situation précaire déjà avant la crise du coronavirus, nous vous prions de vous adresser directement aux autorités compétentes (par exemple au Service social de votre commune de domicile). Si vous percevez une rente AVS, veuillez vous adresser à Pro Senectute.

Un grand merci pour votre compréhension et votre patience. Nous vous souhaitons beaucoup de force et de courage en ces temps difficiles.

Adresses des Caritas régionales

 

L'actualité

 
 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS