Pourquoi la Suisse doit avoir une coopération au développement forte

46 réponses à des questions pressantes - Service de presse 6/2019

L’an prochain, le Parlement statuera sur la façon dont la Suisse mènera sa coopération internationale à partir de 2021. Caritas souhaite contribuer à la discussion sur l’aide au développement. Dans une brochure courte et vivante, l’œuvre d’entraide répond aux questions fréquentes de la population et des personnalités politiques — ses réponses sont brèves et claires sur ce que la coopération au développement peut accomplir. 

Le futur Parlement se penchera très vite sur l’orientation de la Suisse concernant ses engagements internationaux pour les années 2021 à 2024. La coopération internationale comprend l’aide humanitaire et le travail de reconstruction, la prévention des conflits et la promotion de la paix, ainsi que la coopération au développement à long terme.

Fin 2018 déjà, le Conseil fédéral avait fait connaître les points les plus importants de l’orientation de la Suisse en matière de coopération internationale à partir de 2021. Un projet, élaboré par les services fédéraux, comme la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), est maintenant sur la table. Pour la première fois, les partis politiques, les organisations d’aide au développement et les associations, ainsi que les acteurs des sciences et du secteur privé peuvent donner leur point de vue dans le cadre d’une procédure de consultation. Cette ouverture va favoriser la tenue d’un large débat sur l’engagement international de la Suisse.

Caritas contribue au débat public sur l’aide au développement en publiant une brochure courte et descriptive. Caritas est souvent interpellée par la population ou par des politiques qui veulent comprendre ce que peut offrir la coopération internationale et quels autres instruments et approches peuvent entrer en ligne de compte.

46 réponses aux questions pressantes sur la coopération au développement

Vous découvrirez dans cette brochure,

  • pourquoi l’aide au développement est plus importante que jamais, malgré ses succès déjà établis en matière de lutte contre la pauvreté ;
  • comment l’aide au développement s’est transformée et a évolué ces dernières décennies ;
  • pourquoi la coopération internationale répond non seulement à notre devoir de solidarité et de responsabilité, mais sert également nos intérêts propres ;
  • comment une coopération au développement bien pensée renforce les personnes et leur permet d’améliorer leur situation par leurs propres efforts ;
  • pourquoi il est difficile, et souvent impossible, de comparer l’Afrique et l’Asie dans ce domaine ;
  • pourquoi l’aide au développement suisse dépend d’une politique équitable et durable en matière climatique, fiscale et du commerce des matières premières ;
  • ce que la coopération internationale peut faire dans les régions peu sûres et les pays autoritaires ;
  • où l’engagement international de la Suisse se situe par rapport à d’autres pays ;
  • pourquoi la coopération au développement est si importante dans la lutte contre le changement climatique, et pourquoi elle a besoin de ressources supplémentaires ;
  • pourquoi il ne s’agit pas d’empêcher la migration vers l’Europe, mais bien plutôt de contribuer à rendre la migration — où qu’elle ait lieu — digne et favorable au développement.

Versa le brochure : La coopération au développement - toujours aussi utile et importante