Contre la crise humanitaire, promouvoir les petites entreprises durables au Soudan du Sud

Diversifier les sources de revenus et augmenter la résilience - Service de presse 05/2022

La situation humanitaire au Soudan du Sud s’est détériorée de manière alarmante en 2021. Les communautés, déjà vulnérables, souffrent de l’augmentation de la violence intercommunautaire, de la pandémie de coronavirus ainsi que des effets du changement climatique. De graves inondations et sécheresses frappent régulièrement le pays et détruisent les champs, sources de survie et de revenus de la population.

Caritas Suisse est active au Soudan du Sud, notamment dans le district de Ikoto. La plupart des familles de cette région rurale et vallonnée à la frontière avec l’Ouganda vivent de l’agriculture vivrière. Autrement dit, si ces familles ont des revenus, elles les tirent de la vente des maigres excédents de leurs récoltes de céréales et de légumes cultivés dans leurs petits champs familiaux. Ces revenus sont instables et les récoltes fluctuent fortement avec les changements climatiques qui provoquent de fortes pluies, ou au contraire des sécheresses, et les attaques de parasites, comme les invasions de criquets. La sécurité alimentaire des familles n’est pas garantie, tout comme d’autres besoins fondamentaux, comme les frais de scolarité des enfants ou l’accès aux soins médicaux. C’est pourquoi Caritas Suisse aide les communautés paysannes rurales à diversifier et augmenter leurs possibilités de revenus et promeut des moyens de subsistance résilients.

Diversification des sources de revenus des ménages vulnérables

Le projet de Caritas Suisse dans le district de Ikoto comporte plusieurs composantes ; il s’attaque aux causes de la pauvreté et augmente durablement la capacité de résilience des communautés paysannes. D’une part, les paysans cultivant des céréales et des légumes sont formés à des méthodes de culture écologiquement durables, plus efficaces et mieux adaptées, de manière à leur permettre de nourrir leur famille même si les changements climatiques s’aggravent. De nombreux bénéficiaires du projet sont des mères dont les enfants sont menacés de malnutrition.

D’autre part, le projet vise à améliorer les chaînes de valeur agricoles : grâce à la stabilisation et à l’augmentation des récoltes et des rendements maraîchers, les agricultrices et agriculteurs sont formés à la gestion des produits après récoltes et aux techniques de commercialisation, ce qui leur permet de conserver leurs produits plus longtemps et de les vendre sur les marchés locaux. Pour ce faire, Caritas Suisse met en place de petits centres d’affaires dans lesquels les paysannes et paysans peuvent moudre leurs céréales ou transformer leur récolte de sésame en pâte. Elles et ils peuvent ainsi vendre leurs produits plus longtemps et de manière plus rentable sur les marchés locaux.

Caritas Suisse encourage également la création de petites entreprises dans les zones rurales du Soudan du Sud. Dans ce but, les personnes intéressées sont formées à l’entrepreneuriat et à la gestion d’entreprise. Caritas Suisse soutient les jeunes entreprises dont l’idée de départ est prometteuse et durable par des investissements de lancement et des subventions de création. Les idées commerciales sont très variées et dépendent des besoins et des exigences locales. Cela va de la boulangerie à l’atelier de mécanique et de réparation, en passant par les petits commerces de détail et bien d’autres choses encore.

Des entreprises de femmes qui répondent aux besoins locaux et à la demande du marché

Paska Iyom, Rose Halima et Suzy Loguruny sont toutes les trois mères ; elles vivent dans la commune d’Ifune, dans le district de Ikoto. Elles ont participé à la formation d’entrepreneur de Caritas Suisse entre novembre 2021 et mars 2022. Après cette formation, les trois femmes ont décidé de créer ensemble une entreprise de blanchisserie et ont élaboré un plan d’affaires avec l’aide du conseiller d’affaires communal. Le groupe s’appelle « Dobi Express Services » et propose avec succès des services de lavage et de repassage à la communauté. La subvention commerciale de Caritas Suisse aide le groupe à acheter le matériel de démarrage nécessaire, comme des machines à laver et à repasser. 

La situation humanitaire au Soudan du Sud est alarmante

Une combinaison dévastatrice de sécheresse, de troubles politiques incessants et de combats armés a provoqué au Soudan du Sud une crise humanitaire et économique. Selon l’UNICEF, environ 9 millions de personnes y ont aujourd’hui besoin d’une aide humanitaire (situation en mars 2022). On estime que 7,7 millions de personnes, soit plus de 60 % de la population, sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë (niveau 3 ou pire de l’IPC). Parmi eux, 1,4 million d’enfants souffrent de malnutrition aiguë (UNICEF, HAC, 2022). Avec ses projets, Caritas Suisse améliore les conditions de vie dans les régions rurales du sud du pays.

Photo : Caritas

Notre engagement dans le domaine revenu