L’éducation ouvre des perspectives

Partout dans le monde, des millions d’enfants aimeraient aller à l’école. Mais au lieu de pouvoir le faire, ils doivent aider à la maison ou aller travailler. D’autres ont dû fuir parce que leur pays est en guerre. Ou bien ils doivent marcher chaque jour pendant des heures dans une chaleur torride pour atteindre le point d’eau le plus proche, au lieu d’aller sur les bancs de l’école.

L’éducation est la meilleure base pour échapper à la pauvreté. Cela vaut pour les enfants comme pour les adolescents et les adultes. Lorsqu’on a une formation solide, on pourra plus tard exercer un métier, soutenir sa famille. Mais la fréquentation de l’école offre aussi un peu de normalité aux enfants, souvent traumatisés, qui sont sur les routes de l’exil. L’éducation leur offre des perspectives et un avenir meilleur.  

 

Nos projets donnent accès à l’éducation, à un revenu et à l’eau, face à la crise climatique aussi.

 

Exemples de projets de Caritas Suisse

 
 
 

Une aide efficace

 

Haïti : Pierre Evena Delinois (41 ans) était un charpentier non qualifié vivant au jour le jour. Grâce à Caritas et à ses partenaires, il a suivi une formation et acquis des compétences pratiques dans les méthodes de construction à l’épreuve des catastrophes naturelles. Il contribue désormais à protéger Haïti des effets des catastrophes naturelles tout en subvenant en même temps aux besoins de sa jeune famille.

 

Plus d'informations

 

Quand la pauvreté montre son visage - les portraits