Le revenu, la clé pour sortir de la pauvreté

Des millions de personnes ne trouvent pas de quoi vivre chez elles. Les raisons sont multiples et vont du manque de formation à la faiblesse de l’économie, en passant par les changements climatiques, les catastrophes naturelles et les conflits. Ces personnes migrent souvent des campagnes vers les villes à la recherche de revenus. Mais là aussi, les conditions de vie sont souvent précaires et les possibilités d’emploi sont rares. Les revenus restent généralement très bas et les risques d’exploitation et de violence sont importants. 

Un changement durable ne peut avoir lieu que si ces personnes obtiennent une formation professionnelle dans leur région d’origine, si des possibilités d’emploi sont créées et si elles ont accès à des débouchés. Pour cela, elles ont besoin des connaissances nécessaires. Ces mesures sont essentielles pour sortir de la pauvreté à long terme, en particulier pour les personnes issues de familles de petits paysans, les personnes possédant une microentreprise et les travailleurs peu formés.

 

Nos projets créent des emplois et des revenus, et sortent les plus défavorisés de l’extrême pauvreté.

 

Exemples de projets de Caritas Suisse

 
 
 

Une aide efficace

 

Tchad : Ernest Nguetobaye (38 ans), petit paysan, sait exactement ce que l’on ressent lorsque l’on n’a plus de réserves de nourriture et que les ventres sont vides. Avec l’aide de Caritas, il produit aujourd’hui des arachides en collectif, avec la possibilité de les stocker et de les vendre plus tard. Ainsi, il gagne un revenu plus élevé, et peut en même temps constituer des réserves et des provisions qui lui garantissent une marge de manœuvre, à lui et sa famille, durant les crises.

 

Plus d'informations

 

Quand la pauvreté montre son visage - les portraits