Vague de solidarité en cette année de coronavirus

Caritas Montagnards connaît un grand essor - Service de presse 12/2020

La pandémie a déclenché une remarquable vague de solidarité : d’innombrables bénévoles ont retroussé leurs manches pendant et après le confinement et sont allés aider les personnes touchées en y mettant leur cœur, leur tête et leur force. Cela a été le cas de Caritas Montagnards : la famille de paysans alpins Sieber raconte l’aide extraordinaire qu’elle a reçue durant cette année extraordinaire. 

« Cet été alpin s’annonçait plutôt sombre — pas vraiment noir, mais gris très foncé ». Rétrospectivement, Stefan Sieber, agriculteur biologique de montagne à Reichenbach dans l’Oberland bernois, peut en rire. Fin avril, dans la famille, on commence généralement à avoir des picotements dans le bout des doigts : c’est l’anticipation des 140 jours « sur l’alpe ». Mais cette année, tout était chamboulé : l’interdiction de se réunir émise par le Conseil fédéral empêchait de trouver des bénévoles. Et la main d’œuvre qui vient généralement compléter les bénévoles n’a pas pu entrer en Suisse en raison de la fermeture des frontières : « Nous vivons de la valorisation de notre lait biologique en fromage d’alpage. 27 têtes de bétail, la culture de 30 hectares de terrains en partie très escarpés et la garde de deux jeunes enfants, c’est tout simplement trop de travail pour deux personnes. Sans nos aides habituelles, nous aurions dû choisir entre le fromage et le foin. Sans compter qu’il était tout simplement impossible d’envisager même de jouer avec les enfants », explique Christa, en désignant ses deux petites filles. Le couple d’agriculteurs, pourtant expérimentés, s’est fait beaucoup de souci. 

Vente du fromage : problème résolu

« Lorsque nous avons enfin su qu’un bénévole s’était annoncé, nous avons tous les deux respiré », dit Stefan. Aucun des deux ne savait alors que la situation de crise allait provoquer une remarquable vague de solidarité, qui a même pris des dimensions uniques. Car, pour la première fois, Caritas Montagnards a pu placer des bénévoles pour toutes les semaines de travail demandées par la famille d’agriculteurs de montagne. Cependant, l’aide ne s’est pas limitée à la période des foins, l’élimination du fumier et des mauvaises herbes : « Nous avions, et avons toujours, des problèmes de vente de notre fromage d’alpage biologique parce que les événements et les marchés ne pouvaient pas avoir lieu. Les bénévoles en ont entendu parler lors de nos conversations à la table du repas. La consternation était telle qu’une bénévole de Zurich, par exemple, a pris les commandes de fromage pour nous auprès de son cercle d’amis par le biais d’une application. Un de ses collègues a également pris contact avec un magasin zurichois de produits du terroir, qui a proposé notre fromage d’alpage dans son assortiment ». Christa poursuit en souriant : « Cela a donné des idées à notre employé : il a réalisé un court métrage sur nous et l’a diffusé via les médias sociaux dans son environnement. C’est ainsi que 80 kilos de notre fromage de l’Oberland bernois ont pris la route de l’Allemagne. Nous étions tout simplement débordés ». 

Un nombre record de semaines d’engagement des bénévoles

En cette année de pandémie 2020, Caritas Montagnards a pu organiser plus de semaines de bénévolat que jamais auparavant : « Un taux d’utilisation de 90 % ne s’était encore jamais produit. Nous tenons à remercier toutes et tous les bénévoles pour leur solidarité avec les familles suisses d’agriculteurs de montagne », dit Daniel Grossenbacher, responsable de Caritas Montagnards auprès de Caritas Suisse. Pendant 1600 semaines, des bénévoles se sont engagés pour au moins cinq jours d’affilée pour construire des barrières, faucher et ramasser le foin et entretenir les alpages. Cela équivaut à une valeur d’environ 2,5 millions de francs suisses. 

Depuis 40 ans, Caritas Montagnards place des bénévoles de Suisse et de la zone de l’UE dans des fermes de montagne qui se trouvent dans une passe difficile. Ce soutien concret de bénévoles est particulièrement nécessaire entre mai et octobre. 
Vous trouverez les possibilités d’inscription pour les familles de paysans de montagne et les bénévoles à l’adresse suivante www.bergeinsatz.ch, respectivement www.montagnards.ch 
 

Photo : Caritas-Montagnards, l'engagement bénévole. (c) Niels Herrmann 

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS