Une aide efficace et immédiate aux réfugiés ukrainiens

Caritas Suisse en Ukraine et dans les pays voisins - Service de presse 03/2022

La situation humanitaire empire chaque jour en Ukraine. Dans des conditions extrêmement difficiles, Caritas en Ukraine apporte son aide en fournissant nourriture, eau et articles d’hygiène à des centaines de milliers de personnes, avec le soutien de Caritas Suisse. Et lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix que de partir, les réfugiés ukrainiens arrivent aux postes-frontières toujours plus nombreux. Là aussi, Caritas leur offre une aide directe et immédiate, en Pologne, ainsi qu’en Roumanie, Moldavie et Slovaquie.

Ils veulent rentrer chez eux le plus vite possible. Quand la guerre sera terminée. Mais qui peut prédire la fin des combats ? Les réfugiés ukrainiens, pour la plupart des femmes et des enfants, laissent tout derrière eux. Dix millions de personnes ont dû fuir leur foyer en Ukraine. Les pénuries menacent, nourriture, eau, médicaments et électricité viennent à manquer, et l'approvisionnement est de plus en plus difficile. La guerre entraîne l'Ukraine dans une catastrophe humanitaire qui s'aggrave chaque jour. 

Aide en Ukraine dans des conditions très difficiles

Depuis le début de la guerre, Caritas en Ukraine est venue en aide à plus de 350 000 personnes dans tout le pays en leur fournissant de la nourriture, de l'eau et des articles d'hygiène. Chaque jour, plus de 2500 personnes déplacées à l'intérieur du pays et sans-abri trouvent un endroit où passer la nuit dans les nombreux abris provisoires de Caritas. 

Environ 1000 collaborateurs de Caritas fournissent cette aide. Plusieurs centaines de bénévoles se sont également portés volontaires pour distribuer des repas, assurer des transports et apporter leur aide sur place. Les femmes et les enfants en particulier reçoivent un soutien important. En raison de la guerre, le travail humanitaire doit être par moments interrompu à certains endroits pour la sécurité des collaborateurs et des bénéficiaires. 

Des transports de marchandises sont par ailleurs organisés de la Pologne vers l’Ukraine. Les besoins sont communiqués par Caritas en Ukraine, qui envoie également des camions. Des denrées alimentaires, des vêtements et d’autres marchandises achetées sont transportés dans le sud-est du pays, près de la frontière. Là, les marchandises sont transférées dans les camions ukrainiens, avec l’aide de bénévoles. Plus de 40 chargements de camions ont déjà été livrés en Ukraine. Les chauffeurs de camion ont une autorisation exceptionnelle de quitter leur pays pour effectuer des transports humanitaires. De retour en Ukraine, les marchandises sont transbordées sur des camionnettes plus petites et distribuées.

Aide en Pologne à des réfugiés toujours plus nombreux

La guerre a provoqué un exode massif. Plus de 4 millions de personnes ont déjà franchi les frontières pour se réfugier dans les pays voisins, dont plus de la moitié sont arrivées en Pologne. Grâce au partenariat étroit de Caritas Suisse avec Caritas Pologne, le soutien de la Suisse peut être mis en œuvre rapidement et de manière ciblée : Caritas Pologne compte plus de 10 000 collaborateurs et dispose d’un large réseau. Ainsi les « Tentes de l'espoir » apportent les premiers soins aux réfugiés directement aux huit points de passage de la frontière. Ensuite, il y a les centres d'accueil où les nouveaux arrivés peuvent se reposer et passer la nuit dans un environnement plus calme. 

Avec la collaboration de nombreux bénévoles, Caritas leur distribue des repas chauds, de l'eau, des articles d'hygiène et des médicaments. Des moyens de communication sont mis à leur disposition. Les réfugiés reçoivent des informations sur ce qu’ils peuvent entreprendre par la suite et les démarches à accomplir. Dans les semaines à venir, Caritas Pologne, avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, aidera 5600 personnes particulièrement démunies en leur donnant de l'argent afin qu'elles puissent couvrir leurs besoins les plus urgents ou utiliser l’argent pour poursuivre leur voyage. 

Immense solidarité polonaise

Le système social polonais a été et continue d'être submergé par l'afflux de réfugiés. « En même temps, la solidarité de la population et de la société civile polonaises est impressionnante », relève Gerhard Schaumberger, délégué de Caritas Suisse pour l’aide humanitaire en Pologne. Même sur les aires d'autoroute de l'arrière-pays, des repas gratuits sont offerts partout aux réfugiés ukrainiens. L'inflation se fait toutefois aussi fortement sentir, pour les denrées alimentaires et sur le marché du logement. La capitale Varsovie, qui comptait à l'origine 1,7 million d'habitants, a vu sa population augmenter d'environ 300 000 réfugiés. La majorité étant des femmes et des enfants, la charge pour les jardins d'enfants et le système éducatif est élevée. 

« Je trouve particulièrement grave que de nombreuses familles soient déchirées et que la plupart des personnes arrivant en Pologne soient des personnes âgées, des femmes et des enfants, ajoute Gerhard Schaumberger. J’espère que la solidarité en Suisse et dans le reste de l'Europe se poursuivra, car la Pologne, qui n'est déjà pas très riche, aura du mal à surmonter cette crise toute seule. »

Aide en Roumanie, Moldavie et Slovaquie

Cet afflux de réfugiés représente un énorme défi pour les pays qui les accueillent. Ainsi, plus de 600 000 personnes ont déjà fui l'Ukraine pour se réfugier en Roumanie. Caritas offre des abris aux réfugiés dans douze centres, d'autres centres sont actuellement en construction. Le projet, soutenu par Caritas Suisse, organise l'approvisionnement de 12 000 réfugiés en repas chauds et en matériel d'hygiène, et propose dans les centres un soutien psychologique et des conseils juridiques. À la frontière nord, des transports de biens de première nécessité, comme des médicaments, des couvertures et des aliments non périssables, sont organisés vers l'ouest de l'Ukraine.

Par ailleurs, plus de 380 000 personnes sont arrivées en Moldavie. Caritas Moldavie aide les réfugiés à se rendre en toute sécurité de la frontière aux centres d'hébergement. Elle organise des places d'hébergement supplémentaires et offre aux arrivants des repas chauds, de l'eau, du matériel d'hygiène et un soutien psychosocial. Ce projet, cofinancé par Caritas Suisse, bénéficie à environ 10 000 réfugiés. Caritas Suisse apporte également son soutien à l'aide d'urgence de Caritas Slovaquie. 

Les besoins seront immenses également dans les mois à venir et le resteront encore pendant des années. Caritas Suisse prévoit donc un engagement à long terme en Ukraine et dans les pays voisins.

Photo du haut : À Palanca, des milliers de réfugiés d’Ukraine traversent la frontière. Des bénévoles moldaves font tout leur possible pour fournir des biens de première nécessité aux arrivants.  (c) Marijn Fidder/Caritas international
Photo du milieu : Des bénévoles fournissent des informations et de la nourriture aux réfugiés qui arrivent à Przemysl et poursuivent leur voyage vers différents endroits. (c) Philipp Spalek/Caritas Allemagne
Photo du bas : La salle de gym de l'école primaire est utilisée pour accueillir les réfugiés d'Ukraine. (c) Philipp Spalek/Caritas Allemagne


Plus d'informations : Aide aux victimes de la guerre en Ukraine

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des impôts.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS