Participation culturelle pour les revenus modestes

La CarteCulture dans le Message culture 2021-2024 - Service de presse 10/2019

Le Conseil fédéral a mené une procédure de consultation pour le Message culture 2021 – 2024. Caritas, émettrice de la CarteCulture, se félicite de la poursuite des mesures d’encouragement prévues dans le message. Elle souhaite toutefois que les personnes à faible revenu soient explicitement citées et intégrées. Il faut également augmenter les moyens financiers dédiés à la « participation culturelle ».

Blog : Participation culturelle pour les revenus modestesEn Suisse, près d’un million de personnes sont pauvres ou menacées de l’être. La pauvreté est synonyme de difficulté lorsqu’il s’agit de participer à la vie sociale et culturelle de la société, et elle engendre de l’isolement. Et l’exclusion sociale rend malade. Une étude Obsan démontre que le risque de mourir prématurément est deux à cinq fois plus élevé chez les personnes socialement isolées que chez celles qui sont intégrées. C’est pourquoi il ne suffit pas de combattre la pauvreté : il faut également la prévenir. L’intégration culturelle et sociale, en particulier, est cruciale pour aider les personnes en situation de précarité à ne pas sombrer dans la pauvreté. Et c’est important aussi bien pour les personnes vivant juste au-dessus du seuil de pauvreté que pour celles qui sont déjà dans une situation de pauvreté. De plus, la pauvreté concerne tous les groupes de population et toutes les générations. 

Dans le cadre du programme d’encouragement « participation culturelle », Caritas a conclu un accord de prestation avec l’Office fédéral de la culture. Grâce à sa CarteCulture, l’œuvre d’entraide a pu contribuer notablement à l’intégration culturelle des personnes à bas revenu : la CarteCulture s’est ainsi imposée au plan fédéral comme un service qui permet à 96 000 utilisateurs de participer à quelque 3200 offres à bon prix dans les domaines de la culture, du sport et de la formation. De plus, cet accord de prestation a permis de lancer le projet-pilote CarteCulture-Lotsen du canton de Berne, projet qui vise à réunir des personnes d’âge et de provenance différentes pour leur faire vivre ensemble une expérience culturelle. 

On ne favorise pas suffisamment l’intégration des personnes menacées de pauvreté 

Une des préoccupations centrales de la CarteCulture est que l’encouragement culturel intègre et nomme explicitement les personnes pauvres ou menacées de l’être. Cette préoccupation est insuffisamment reprise dans le Message culture 2021–2024. 

Il faut aussi que les cours de musique et l’offre « jeunesse et musique » soient accessibles à prix raisonnable aux familles et personnes disposant d’un petit budget. Il faut élargir, promouvoir et proposer à prix abordable l’éventail des cours offerts pour les activités artistiques (cours de théâtre et de danse) pour qu’ils soient accessibles aux personnes à faible revenu. La CarteCulture de Caritas peut et doit également servir d’instrument national d’éligibilité aux bourses et autres avantages dans ce domaine. 

La CarteCulture salue les efforts du Message culture 2021 - 2024 qui améliore la situation des revenus et indemnisations des créateurs culturels, eux-mêmes souvent touchés par la pauvreté. 

Davantage de moyens financiers

Parallèlement à l’encouragement du projet, il doit y avoir un encouragement global et constant. Pour ce faire, la Confédération doit augmenter les moyens financiers du domaine « participation culturelle ». Ces fonds devraient également être utilisés en particulier pour les organisations et les acteurs qui s’engagent constamment à promouvoir la participation culturelle des personnes présentant un risque d’isolement social. Selon leur origine, leur degré de formation et leur revenu, les personnes utilisent très diversement l’offre culturelle. Dans le cadre d’une politique sociale globale, la politique culturelle et la promotion culturelle publique doivent tenir compte de l’ensemble de la population et de sa coexistence. L’encouragement à la culture doit donc s’adresser à des groupes de population aussi variés que possible. Le renforcement de la participation culturelle est une réponse adéquate à ce défi. 

Participer à la vie culturelle, un droit fondamental

L’encouragement à la participation culturelle — c’est le Message qui le précise — vise à renforcer la cohésion sociale. Mais cela va au-delà. Il s’agit de remettre en lumière que la participation à la vie culturelle et au débat culturel de chaque individu est un droit fondamental (Art.27 des Droits de l’Homme de l’ONU). L’encouragement a donc pour objectif de garantir ce droit fondamental et d’assurer l’égalité des chances pour tous. Ainsi, la participation à la vie culturelle est une condition préalable à la participation à la vie sociale ainsi qu’à la vie économique et politique.

La CarteCulture offre la vision d’une Suisse favorisant pour chacun la participation à la vie sociale et culturelle. Il faut pour cela promouvoir la participation culturelle afin de donner au plus grand nombre — en dépit de leurs chances inégales de départ en matière d’éducation, de revenu et d’origine — l’accès à la culture, la possibilité de consommer de la culture et celle de la pratiquer eux-mêmes.

www.carteculture.ch

Notre engagement : Lutte contre la pauvreté

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS