Navigation mit Access Keys

 

Remettre une école, qu’est-ce que cela veut dire ?

600 élèves, garçons et filles, du jardin d’enfants à l’âge de 12 ans. Ces enfants fréquentent l’école de Saraswati au Népal. Caritas Suisse l’a reconstruite après le tremblement de terre de 2015. En août, l’école a été terminée et remise officiellement aux autorités scolaires de la commune. Patricia Kröll, collaboratrice de programme pour le Népal, était présente. Elle raconte la journée de cérémonie de remise de l’école.

Blog: Was es heisst, eine Schule zu übergebenLorsque nous arrivons à Saraswati, vers 7 heures, il règne déjà une activité fébrile. Les élèves préparent des danses et des chants pour la cérémonie de remise de l’école, et décorent le bâtiment flambant neuf. Il s’agit de faire honneur avec zèle à la déesse hindoue de la sagesse et de la connaissance, qui donne son nom à l’école.

L’audit : la transparence pour déjouer la défiance 

Avant la remise de l’école proprement dite, il faut faire ce que l’on appelle un « public audit ». Nous rencontrons les autorités scolaires, les enseignants, les parents et les habitants du village que cela intéresse pour les informer des coûts de construction et des derniers travaux à accomplir. Ce genre de rencontre a lieu depuis le début des travaux de construction de l’école de Saraswati, voici un an. Les autorités scolaires ont ainsi pu suivre pas à pas l’état des travaux et les investissements nécessaires.  

Blog: Was es heisst, eine Schule zu übergeben

« On ne nous a encore jamais reproché de gaspiller l’argent ou de le détourner », m’explique fièrement mon collègue Man Harkha. C’est lui qui dirige la rencontre. Au Népal, la corruption est très répandue, particulièrement en ce qui concerne les projets d’infrastructures. La population se méfie donc toujours des projets de construction. Caritas Suisse a ouvert ses livres de comptes dès le premier jour, et donné une information pour chaque centime dépensé. Les gens apprécient beaucoup cette attitude. Ils savent qu’ils peuvent se fier à Caritas. 

La commune a dû elle aussi fournir une prestation : ce n’est qu’après qu’elle a creusé le terrain de l’école et garanti l’accès au chantier que Caritas Suisse a commencé les travaux de construction.

La remise solennelle

Lorsque nous revenons du public audit, les chaises et l’estrade sont déjà prêtes sur la place principale. J’entends une rumeur enfler du côté de l’école : le maire est arrivé. La cérémonie de remise de l’école peut commencer. Après une danse offerte par les élèves de l’école, Caritas Suisse remet solennellement la clef du bâtiment au maire, qui la remet ensuite aux autorités scolaires de la commune. Cette succession permet à tout le monde de comprendre qui est responsable de la nouvelle école : elle appartient à la communauté locale et elle est dirigée par le conseil scolaire. 

Blog: Was es heisst, eine Schule zu übergeben  Blog: Was es heisst, eine Schule zu übergeben 

Enfin, j’ai l’honneur de prononcer un petit discours. Au nom de Caritas, je remercie les autorités scolaires ainsi que toute la commune pour leur très bonne collaboration, et je les invite à entretenir l’école, pour que des générations d’enfants puissent y suivre une scolarité, et s’assurer par là un avenir meilleur.

Blog: Was es heisst, eine Schule zu übergeben

Tout en haut à gauche : Déjà tôt le matin, une activité intense règne autour de l’école
Tout en haut à droite : Rojesh Govinda Shrestha, ingénieur de Caritas Suisse, présente aux autorités, parents et enseignants un tableau général des coûts de construction.

En haut à gauche : Rojesh Govinda Shrestha et Lalit Kumar Chand, de l’équipe technique de Caritas, donnent la clef du nouveau bâtiment scolaire au maire d’Helambu. 
En haut à droite : Le maire d’Helambu transmet solennellement la clef au comité scolaire de l’école de Saraswati.

A gauche : Patricia Kröll prononce un petit discours.

 

Texte et photos : Patricia Kröll, Caritas Suisse

 

Partager cet article

Contenu de replacement

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS