Navigation mit Access Keys

 

Obsèques à Lesbos

Ali Khan, volontaire à Lesbos, nous a raconté.

Ali Khan est venu à Lesbos avec son minibus depuis Londres. Il y a plusieurs semaines de cela. Lui est originaire du Pakistan. Il veut surtout apporter du soutien moral aux migrants, de la pure chaleur humaine.

C’est le 19 ou le 20 janvier dernier. Une embarcation pleine de migrants arrive à Lesbos. C’est la bousculade. Un homme meurt piétiné. Un autre est déjà en arrêt cardiaque depuis un moment. Ali Khan et une autre personne se relaient pendant 45 minutes pour lui faire un massage cardiaque. Lorsque l’ambulance arrive. il est trop tard. Ali Kahn accompagne les familles dans la tristesse et à travers quelques procédures.

Le lendemain, les familles enterrent leur mort dans le cimetière musulman que la Municipalité de Mytilène à ouvert suite à l’afflux de migrants. Les deux défunts était peut-être dans le dernier bateau clandestin qui a traversé depuis la Turquie depuis l’accord entre cette dernière et l’Union européenne.

 

Texte: Fabrice Boulé, Caritas Suisse
Photo : Lefteris Partsalis

 

Partager cet article

Contenu de replacement