Navigation mit Access Keys

 

«Les enfants réclament sans cesse à manger»

Dans la tente de Fatima Ibrahim, la journée commence avant que le soleil se lève sur la plaine de la Bekaa. Cette femme de 41 ans, ses deux fils et ses trois filles y vivent dans un des camps improvisés pour réfugiés syriens qui, depuis trois ans, marquent le paysage libanais. Actuellement, plus d’un million de réfugiés syriens vivent au Liban. C’est plus que dans chacun des autres États voisins. La Bekaa offre un refuge à plus de 400 000 personnes, plus que partout ailleurs dans le pays.

Une certaine animation règne également dans la tente voisine. Des enfants sortent et vont nourrir les chèvres et les poules. Entre les cordes tendues et les bâches de plastique, les femmes commencent à cuire du pain plat. Elles utilisent à cet effet le dos de grosses marmites qu’elles chauffent sur de petits foyers.

Fatima songe aussi au déjeuner : « Mon plus grand souci, c’est de trouver à manger pour mes enfants ». Ce matin, elle n’a rien. Alors, elle se rend chez un de ses voisins et revient avec une assiette d’olives, un peu de pain et du thé. « Ici, nous sommes une grande famille, chacun est attentif à l’autre », explique-t-elle. « Les enfants réclament sans cesse à manger, mais je ne peux pas leur donner plus de nourriture. »

La vie au Liban est difficile pour les réfugiés syriens. Comme il n’existe pas de camps de réfugiés officiels, ils doivent payer un loyer pour le campement, auquel s’ajoutent les dépenses pour l’électricité, l’eau et l’évacuation des ordures. Une tente simple, comme celle de Fatima, revient à environ 1300 $ par an.

Caritas procure aux personnes qui arrivent au Liban un kit de départ contenant un réchaud de camping, des draps de lit, des couvertures et des aliments. Selon la situation, les réfugiés reçoivent aussi de l’argent liquide pour les aider à payer le loyer. Après trois ans de crise, les réfugiés ont toujours plus de peine à s’en sortir.

Texte: Patrick Nicholson, Caritas Internationalis / Photo: Patrick Nicholson, Caritas Internationalis

 

Partager cet article

Contenu de replacement

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS