Bénévoles à l’étable pour redonner courage

Des bénévoles aident les exploitations de montagne suisses en difficulté - Service de presse 5/2018

Erika Amacher* pensait ne pas y arriver : depuis que son mari s'était blessé au pied, elle était sur tous les fronts. Elle a manqué craquer. Heureusement, l'arrivée du bénévole de Caritas-Montagnards va lui permettre de souffler un peu. Et de créer une amitié durable.

La présidente de l'Association suisse des paysannes et agricultrices, Christine Bühler, confirme le témoignage d'Erika Amacher, agricultrice de montagne : " Le dur labeur dans les fermes de montagne est porté par très peu de bras. Souvent, il suffit d'une entorse pour menacer toute la fragile structure qui menace sans cesse de se désagréger. Pour les femmes en particulier, qui assument souvent beaucoup de responsabilités à la ferme, le recours à des bénévoles est précieux. "

Le double de travail malgré des problèmes de dos

Au printemps, il y a des travaux qu'il faut tout simplement faire. À n'importe quel prix. Les avalanches de l'hiver ont provoqué des dégâts chez les Amacher. Il faut mettre les pierres de côté, sinon les vaches ne peuvent pas se rendre aux pâturages. Mais Walter Amacher s'est blessé au pied et sa blessure n'est pas encore guérie. Alors, c'est sa femme, Erika, 55 ans, qui doit le faire. Pendant un mois, elle se rend plusieurs fois par semaine sur place et dégage à la main les pierres et les débris de bois qui ont échoué là. Un travail épuisant pour cette femme qui a elle-même des problèmes de dos. Elle en parle comme d'une pression énorme. La famille a cinq enfants, dont deux qui vivent encore sur place, mais tous les enfants travaillent. Personne n'a encore repris le domaine. Heureusement, l'un des fils a pris ce printemps un mois de vacances pour aider son père aux travaux des champs. La famille vit dans la région retirée de Saanenland, dans l'Oberland bernois, à 1200 mètres d'altitude, dans des zones de montagne 3 et 4. L'exploitation des 23 hectares demande beaucoup de travail à cause de la topographie du terrain. Il y a encore 15 hectares de forêts, et ces dernières ont souffert de la tempête " Burglind ".

Un bénévole pour apporter un certain soulagement

Quand Erika Amacher parle des bénévoles, son visage s'illumine : elle a noué des liens d'amitié très forts avec certains de ceux qui sont venus les aider ces dernières années. Trois d'entre eux proposent leurs services presque chaque année, désormais. Ils connaissent maintenant bien les tâches et se montrent efficaces dès les premières heures. En plus, on peut appeler ces trois hommes à l'improviste, les liens d'amitié le permettent, lorsque par exemple une belle journée d'été risque de se conclure par un violent orage et que les foins ne sont pas encore tout à fait rentrés. C'est une souplesse supplémentaire qui permet d'alléger un peu la pression. Et Erika Amacher est enthousiaste lorsqu'elle parle de la bénévole de 24 ans qui était sur sa ferme la semaine dernière : désherbage, fumier, travaux ménagers et même un coup de main sur un petit projet de construction : la jeune femme était partout. " C'est tout simplement très motivant quand il y a plus de mains qui peuvent gérer le volume de travail. On voit par-dessus la montagne, comme ça. En plus, les contacts sociaux sont tellement enrichissants ".

870 engagements bénévoles l'an passé

Caritas-Montagnards travaille depuis 40 ans à mettre en contact des bénévoles avec des exploitations agricoles de montagne qui ont besoin d'un coup de pouce temporaire. En toute simplicité, sans complications bureaucratiques. Les exploitations qui peuvent démontrer qu'elles sont dans une mauvaise passe peuvent faire une demande. En 2017, 870 bénévoles, femmes et hommes, ont accompli 1100 semaines de bénévolat sur 110 exploitations de montagne. Cela correspond à quelque 52 800 heures de travail, pour une valeur de 1,2 million de francs.

 

* Le nom a été changé

 

Partager cet article

 
[Übersetzen auf Français] Ersatzinhalt-Startseite-Standard-DE
 
 

Caritas Suisse
Adligenswilerstrasse 15
Case postale
CH-6002 Lucerne

 

PC 60-7000-4
IBAN CH69 0900 0000 6000 7000 4
Les dons peuvent être déduits des taxes.

 

Dons

Prenez contact avec nous. Nous vous conseillons volontiers personnellement.

PLUS