Aide aux réfugiés de Syrie

Aide aux réfugiés de Syrie

Plus de onze millions de Syriens sont en fuite, dont la moitié sont des enfants. Caritas Suisse assure depuis 2012 une aide d’urgence et un soutien à long terme pour un montant de 18 millions de francs en Jordanie, en Syrie, au Liban et au nord de l'Irak.

Faire un don ici

Oui, je voudrais soutenir ce projet et faire un don

World map + -

Logement et pauvreté

25.11.2014 - Caritas a présenté ses observations annuelles sur la politique de lutte contre la pauvreté. Cette année, elles sont consacrées au lien entre la pauvreté et le logement. Le rapport se fonde sur une enquête menée auprès de tous les cantons. Il en ressort que seule une minorité des cantons mènent une politique du logement active visant à prévenir ou à combattre la pauvreté.

Le loyer représente une lourde charge pour de plus en plus de familles. Photo: Urs Siegenthaler

590 000 personnes sont touchées par la pauvreté en Suisse et plus d’un million sont menacées de pauvreté. Beaucoup de ces personnes connaissent des conditions de logement précaires ou risquent de tomber dans la pauvreté en raison d’un loyer trop élevé. Et en matière de logement, le coût n’est qu’une partie du problème. Des logements de qualité insuffisante peuvent être à l’origine de problèmes de santé ou de tensions familiales. Des conditions de logement précaires entraînent des limitations dans le quotidien et empêchent de participer à la vie sociale.

En Suisse, la politique de lutte contre la pauvreté est de la compétence des cantons. Dans le domaine du logement, outre les entreprises privées et les acteurs de la société civile, la Confédération, les cantons et les communes sont engagés. Mais le lien entre logement et pauvreté est rarement conceptualisé. Caritas observe avec inquiétude que ces derniers mois, certaines communes ont sciemment supprimé des logements à loyer modéré pour éloigner les personnes touchées par la pauvreté. Ce genre de politique du logement à courte vue engendre un va-et-vient des personnes défavorisées d’une commune à l’autre. Pour mettre à disposition des personnes menacées de pauvreté un logement à loyer modéré et aider de manière ciblée les personnes touchées par la pauvreté, il faut mettre sur pied des stratégies cantonales qui conceptualisent le lien entre logement et pauvreté et accompagnent durablement le problème par le biais d’objectifs et de mesures contraignantes ainsi que d’un contrôle systématique de leur efficacité.

Le logement est un élément fondamental d’une politique durable de lutte contre la pauvreté

Dans ce monitorage, Caritas pose la question des stratégies cantonales dans le domaine du logement et de la pauvreté. L’analyse montre qu’un seul canton possède une stratégie faisant un lien explicite entre logement et pauvreté. Il s’agit de Bâle-Ville. Dix cantons reconnaissent qu’il existe une corrélation et prennent la problématique en main, mais ils sont encore loin d’une stratégie cantonale. Dix autres cantons promeuvent au mieux la construction de logements à loyer modéré et proposent des aides individuelles et ponctuelles. Cinq cantons enfin ne sont pas du tout actifs dans ce domaine.

Le logement est un élément fondamental d’une politique durable de lutte contre la pauvreté. Caritas invite donc les cantons à aborder la question du logement dans la prévention et la lutte contre la pauvreté et à élaborer des stratégies en conséquence. L’objectif d’une politique efficace de lutte contre la pauvreté doit être de mettre à disposition suffisamment de logements de bonne qualité accessibles aux personnes touchées par la pauvreté.