Navigation mit Access Keys

 

Königlicher Besuch in Jordanien

In einer bedeutsamen symbolischen Geste hat die Königin von Jordanien gestern unserer nationalen Partnerin Caritas Jordanien einen offiziellen Besuch abgestattet. Unter anderem konnte sie auch technologische Innovationen begutachten, deren Entwicklung Caritas Schweiz geleitet hat.

Pour les musulmans, les gestes de charité sont particulièrement importants pendant le mois de jeûne du ramadan. Aussi la reine de Jordanie Rania Al-Abdullah s’est-elle donné pour but de rendre visite aux principales initiatives et organisations locales d’utilité publique et d’attirer l’attention du public sur leur travail. Elle n’a pas oublié Caritas Jordanie qui est l’une des plus grandes organisations, et l’une des rares à fonctionner à pleine capacité même pendant le ramadan.

Cette visite a revêtu une importance symbolique particulière, car elle représente en même temps un geste de solidarité interreligieuse et de cohabitation pacifique. La reine aux racines palestiniennes passe pour une défenseuse active de la justice sociale. Pour Caritas Jordanie, cette visite offrait donc aussi la possibilité de rencontrer une importante compagne de lutte pour la cause humanitaire en Jordanie. L’équipe s’est préparée à la visite plusieurs jours à l’avance et a même donné ici et là un nouveau coup de pinceau aux murs.

À côté d’un centre communal et de la soupe populaire qui préparent un souper (appelé Iftar) pour les personnes dans le besoin pendant le mois du jeûne, la reine a aussi découvert, au cours de sa visite, un aspect plus abstrait du travail de Caritas Jordanie : l’enregistrement sur des tablettes des données des réfugiés, ainsi que des Jordaniens et Jordaniennes dans le besoin. Le système développé par Caritas Suisse permet à Caritas Jordanie d’enregistrer et de contrôler correctement les bénéficiaires même en grand nombre, afin que ceux-ci reçoivent précisément l’aide dont ils ont besoin.

Au moment de la visite, quelques-unes de ces personnes étaient justement venues chercher leur ration de nourriture. La reine Rania Al-Abdullah, qui ne s’est guère attardée par ailleurs, a pris le temps d’échanger quelques mots avec elles. Les réfugiés, ainsi que les Jordaniennes et Jordaniens présents, étaient visiblement touchés et pressés de parler avec elle ou de lui tendre des lettres. La reine s’est, elle aussi, montrée impressionnée. Immédiatement après sa visite à Caritas Jordanie, elle a posté des commentaires sur Instagram et sur son site officiel.

Romea Brügger, Caritas Suisse, Amman

Photo: grande affluence pour apercevoir la reine Rania Al-Abdullah.

 

Teilen Sie diesen Beitrag

Ersatzinhalte